en  |  de
3 générations de la famille Ruedin:
g. à d. Nicolas, Jean-Paul et Valentin Ruedin

C’est depuis le 12e siècle que le nom Ruedin apparaît pour la première fois dans les écrits.

Le domaine viticole était déjà connu dès 1614 dans le village de Cressier. A cette époque, la culture de la vigne était étroitement liée à la religion et de ce fait aux moines qui se devaient de produire le vin de messe.

Les habitants du village étaient à la fois paysans et vignerons et vivaient en autarcie.